retour index
association spéléologique NATURE-TEMOIN
 

La Salle du Dôme ventilée

Voilà un trou que nous avons toujours connu depuis il a été bouché lors du Saga de l'aven Orgnac-Issirac, à cause de sa position discutable: l'aven du Pélérin, aussi connu comme l'aven-P70. Dès lors, il a été enfermé dans son fût métallique, le fond de la boîte aux sardines soigneusement caché par des cailloux, et même muni d'une pièce-témoin. La fermeture de cet aven a donc été surveillé pendant des années.

Il y a peu de temps, les ouvriers-forestiers travaillant pour la commune d'Issirac ont retrouvé l'orifice ouvert. Bouche à l'oreille, l'info passe. Ne croyant faire rien de mal d'accepter cette invitation ouverte, nous en profitons pour faire une descente dans cette oubliette.

Pendant que Bernard fait sortir son chien, nos deux rigolos se préparent pour cette descente mémorable. Et voilà: quelques secondes plus tard, c'est parti. et, franchement, les cristallisations au fond à -11 nous laissent rêver de ce qui se trouve cinquante mètres plus bas...

Entretemps, le tonneau d'entrée a été récouvert d'un camouflage caillouteux par le trouveur.

(haut)