retour index
association spéléologique NATURE-TEMOIN
 

Le karst des Condamines

Labastide-de-Virac, mi-février 2012. Une zone karstique quasi-vièrge: les 25 hectares des Condamines, entre l'ancien poljé de Labastide et les Basses-Crottes, ancien ménadre d'un paléo-Ardèche. Depuis quelques années, nous cherchons les ponor à l'est de ce poljé, qui, d'après un notable professeur-géologue Yves Dubois auraient drainé le poljé vers l'aval des gorges, et pourquoi pas vers le niveau des grands volumes dans l'aven d'Orgnac. Nous avons essayé d'établir les trajets préférentiels de ce drainage:

Ces derniers mois, nous avons retrouvé de plus en plus d'indications de l'existence de ces trois trajets préférentiels, qui passent presque sous notre quartier des Rochers. Les phénomènes karstiques s'alignent selon ces trois axes majeurs. Sur place, on peut constater que l'orientation des diaclases suit ou bien leur axe, ou bien la direction générale des autres failles, soit SW-NE ou bien NW-SE.

Le grand point d'absorption est sans doute colmaté aujourd'hui, mais il y a plein de traces d'anciennes pertes à la surface, sous forme d'aven bouché, dont nous avons la chance d'en retrouver plusieurs. Hélas! la plupart est menacé de disparaître bientôt, comme les parcelles constructibles évoluent... Espérons que les fosses seront bien au norme, car le karst en-dessous est situé peu profond!


Complètement à l'ouest, dans la zone des Rochers: l'aven Dré (bouché à -2), retrouvé sous le déboisement d'une parcelle qui sera bientôt bâtie


Petit aven (bouché à -0,80m)


Magnifique doline (diamètre 8m) et point d'absorption d'au majeur;
bouchée à -1m par des chaises, fût en fer, ressort de matelas, bois, plastique... génial, pratique, ces dolines !

La concrétisation d'un nouveau lotissement dans cette zone nous a incité à mener des prospections 'in extremis', qui compte quelques phénomènes remarquables:


Deux méga-dolines:
gauche: 40x15m et 3m de profondeur; paroi est presque verticale et bien érodé - droite: 20x12m et 2m de profondeur


Juste au nord de ces dolines: l'aven des Isolateurs (bouché par des cailloux et les restes des isolateurs de l'ancienne ligne haute-tension)


Et juste au sud de ces dolines: deux petits aven (bouché à -3m; interconnectés par un niveau à -0,5m).
Notez bien l'état de pollution par des centaines de m de fil de fer d'anciennes vignes et d'autre férail


Plus loin sous la ligne électrique: autre grande dépression (20m x 2 à 4m de large et 1 à 3m de profondeur). Paroi rocheuse bien flutée.
Une dépollution s'impose, ici aussi.


Deux trous; aspirant de l'air chaud.


Suspense!! Un -5 à ciel ouvert au milieu d'un petit lapiaz avec les trois directions qui se croisent.


La descente doit se faire à l'échelle. En bas, dans la salle, un cimetière de crânes de rongeurs, chien, renard (*)


(*): 21 crânes ont été repérés, dont 1 chien adulte, 1 jeune chien et 19 petits rongeurs (lapins?); une douzaine de leur mâchoires, ainsi qu'une partie de mâchoire de cervidé.

A peine 10m plus loin, dans l'Aven de l'Infirmerie du Chien Drogué (prof.-3,5m) avec suite à l'horizontale qui contourne une trémie venant d'une autre entrée.
Il reste encore le crâne du chien et... ses médicaments (**)! On retrouve le même ancien niveau à -1m qui interconnecte tous ces trous.


(**): 1 boîte de pansement bismuthé protecteur et désinfectant du tractus digestif 'entéro-granulé' des laboratoires de la Lande;
1 flacon en verre brun contenant 3 ml de liquide, qu'on a pas osé ouvrir;
1 dosette 'sandoz sédilanide' pour serengue
;
3 boîtes de péritrate ou 3 fois 4,80 g en 60 comprimés jaunes de 80 mg de pentaérythrityle (tétanitrate)à effet prolongé;
1 plaquette de 10 comprimés équanil-nitropenthrite voie orale (dont 3 intactes) - le chien, a-t-il trouvé un alternatif pour le cordeau détonnant?


Photo aérienne IGN avec indication des axes d'écoulement du drainage karstique à faible profondeur (rouge),
ainsi que les aven à ciel ouvert (marron) et les bornes géométriques (croix rouge sur blanc)

Le karst se trouve sous les parcelles 524 (aven des Crânes), 526 (aven de la maladrerie du Chien drogué) et la suite souterraine sous la parcelle 528 vers la doline et le canyon sec

et.... RIP Aven Dré: le lapiaz a été rasé par le bulldozer, l'Aven Dré (ex-A Vendre) aux Quartier des Rochers a été enterré vivant sous et au milieu d'une maison en construction.

(haut)